Ce forum est inactif

Prière de ne pas l'utilitiser


    Le PQ à travers l'histoire!!!

    Partagez
    avatar
    Fan
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 116
    Age : 32
    Localisation : Koalaland
    Date d'inscription : 27/02/2007

    Le PQ à travers l'histoire!!!

    Message  Fan le Jeu 23 Aoû 2007 - 17:00

    Episode I, euh, pardon, épisode IV en fait, car le I n'est pas encore sorti, car il faut d'abord que je fasse le sept, le 8, puis le -2. Bref. Le princesse Leia Organa DeDerrière a été capturée par l'Empire PQtique dans le but inavouable ... de la faire chier. Car l'empire PQtique doit à tout prix écouler ses stocks de PQ. Park Qador le maléfique s'occupe lui même de la mission, et entre dans la geôle de Leia. A sa suite, un petit droïde, de forme cylindrique, s'approche et ... EH MAIS QUI A ECRIT CE TRUC DEBILE !

    AVERTISSEMENT :Les lignes qui suivent ont été écrites par une connaissance, puis remixées à ma sauce. Si elles vous font chier (-; oups ! ;-) abandonnez immédiatement !

    L'histoire du papier toilette remonte à la plus haute antiquité, que dis-je, aux temps préhistoriqes !

    Au paléolithique, les premiers rouleaux de PQ, comme en atteste une peinture rupestre vue à Lascaux, étaient faits de bois, qui, avouons-le, n'était pas l'idéal. La première innovation vint du néolithique : le bois fut remplaçé par la pierre polie. Celle-ci, montée sur un pieu, était expédiée loin du campement une fois souillée.

    L'époque romaine vit enfin apparaître le premier véritable PQ, destiné à être jeté dans les latrines. Il était évident que la pierre n'était pas suffisamment soluble pour aller dans les égoûts. Ce papier était donc fait de vieux tissus de toges, déchirés en menus morceaux et reconstitués à l'aide de colle de blé.

    La population de l'Empire augmentant, de gros problèmes d'évacuation se posèrent. Il fallut attendre la persécution des premiers chrétiens pour que le PQ d'origine textile soit remplacé par celui d'origine animale : poils de lions, fauves ou gladiateurs, furent tissées, et l'on se rendit compte que c'était plus écologique et plus solide.

    On ignore si les Francs de Clovis se torchaient avec des tessons de vase de Soissons, mais on retrouva lors de la fondation des premières cathédrales romanes des milliers d'outres, regroupées dans une certaine partie des habitations. Les historiens débattent encore pour savoir si certaines n'auraient pas contenu de matière fécale.

    Au temps des Cathédrales apparut le premier papier toilette qualifiable de moderne.Ce sont des moines copistes qui, les premiers, eurent l'idée d'enrouler des feuilles de manuscrits ratés autour d'un rondin de bois, pour les offrir aux bâtisseurs de cathédrales afin que la construction progresse plus vite. On a retrouvé certains de ces parchemins dans des fonds baptismaux des Eglises, ce qui prouve, si besoin est, que les échaffaudages de l'époque étaient hauts mais que les sacs-bananes pour mettre le PQ n'avaient pas encore été inventés.

    La guerre de Cent Ans amena une nouvelle sorte de papier toilette en France : le PQ vert Irlandais, imorté d'Angleterre, tiré de la fibre des Saules de la tamise. Très costaud, il fut utilisé pendant presque 3 siècles, et on le retrouva dans tout l'empire colonial Britannique, de l'Inde aux Amériques. Il a d'ailleurs été indirectement à l'origine de la Boston tea Party en 1786, évènement au cours duquel les provisions de PQ en provenance de la mêre-patrie se trouvèrent mélangées aux provisions de thé, provoquant lors du naufrage la plus grande marée verte de l'histoire de l'Homme.

    Peu de nouvelles innovations furent apportées par le suite. Cependant notons qu'il y a eu quelques périodes de régression : celles vécues par nos grand-parents et parents, qui avaient recours à des feuilles de journaux coupées en carré, et accrochées dans les WC par un crochet.

    Aujourd'hui nous sommes en période faste, tant au point de vue :

    * Des couleurs,
    * Des odeurs,
    * Du degré d'efficacité,
    * de l'épaisseur, de la conductivibilité électrique, etc ...

    Il existe même, à l'état de prototype hélàs, un papier toilette musical qui, lorsqu'on le déroule, joue "le poinçonneur des lilas : "j'fais des trous, des p'tits trous ..."

    Dans certains quartiers huppés, on met un point d'honneur à ne donner que du PQ préâlablement aseptisé et testé par des travailleurs clandestins ... Mais c'est une autre histoire.


    A suivre: L'histoire du peigne depuis le VIIème siècle!!!
    avatar
    mathieu
    basic student
    basic student

    Nombre de messages : 95
    Age : 35
    Localisation : ma-chambre-les-bains
    Date d'inscription : 20/05/2007

    Re: Le PQ à travers l'histoire!!!

    Message  mathieu le Jeu 23 Aoû 2007 - 17:32

    ouai j'abandonne


    je retenterai ma chance à la seconde cession

    Invité
    Invité

    Re: Le PQ à travers l'histoire!!!

    Message  Invité le Jeu 23 Aoû 2007 - 17:49

    hâte de lire l'histoire du peigne..

    (j'ai triché j'ai lu la dernière phrase)
    avatar
    mathieu
    basic student
    basic student

    Nombre de messages : 95
    Age : 35
    Localisation : ma-chambre-les-bains
    Date d'inscription : 20/05/2007

    Re: Le PQ à travers l'histoire!!!

    Message  mathieu le Jeu 23 Aoû 2007 - 17:55

    pitié ne l'encourage pas flower

    Contenu sponsorisé

    Re: Le PQ à travers l'histoire!!!

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 12 Déc 2018 - 14:28